RSS

Disposition des rimes et leurs effets

19 Oct

Bon chevalier masqué qui chevauche en silence

Bon chevalier masqué qui chevauche en silence,
Le Malheur a percé mon vieux coeur de sa lance.

Le sang de mon vieux coeur n’a fait qu’un jet vermeil,
Puis s’est évaporé sur les fleurs, au soleil.

L’ombre éteignit mes yeux, un cri vint à ma bouche
Et mon vieux coeur est mort dans un frisson farouche.

Alors le chevalier Malheur s’est rapproché,
Il a mis pied à terre et sa main m’a touché.
[…]

Verlaine, dans Sagesse.

Rimes suivies ou plates. Les strophes sont des distiques. On distingue un effet sonore par la répétition du groupe «vieux coeur» qui crée une assonance avec le mot «malheur». On peut remarquer également d’autres répétitions de sons: chevalier/chevauche/farouche/bouche/rapproché/touché; percé/lance/silence/sang. La reprise de ces sons crée une répétition régulière et obsessionnelle qui attire l’attention sur l’image symbolique du chevalier, sur la mort et sur le malheur.

 
Poster un commentaire

Publié par le 19 octobre 2011 dans Poésie

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :